Skip to content

Simple, rapide et super fun: Love letter

juillet 17, 2016

Extrêmement simple, beaucoup de fun, un peu de tactique et parfois du bluff, Love Letter bénéficie en plus d’une grande re-jouabilité. En bref, j’adore ce jeu. L’essayer, c’est l’adopter.

Les 8 cartes de Love Letter

Les 8 cartes de Love Letter, la plupart en 2 exemplaires sauf la princesse, la comtesse, le roi (1 x) et la garde (5 x)

Simple ? Chaque joueur a une carte en main. Au début de son tour, il en pioche une autre et en joue une des deux dont il applique l’effet. Chaque joueur doit survivre jusqu’à l’épuisement de le pioche pour finir avec la carte avec la plus grande valeur. Une vidéo en dira plus qu’un long texte :

La vidéo explique peu que la carte écartée à chaque tour complique les calculs de probabilité de deviner les cartes des autres joueurs. Et donc la chance de survivre jusqu’au dernier tour.

Je ne joue pas avec les cubes, chaque manche est une partie et on arrête quand on a envie. Deuxième variante, le premier éliminé devient automatiquement le donneur et le premier joueur. L’histoire de la lettre, j’ai laissé tombé, j’explique juste qu’il faut tenter de survivre jusqu’à l’épuisement de le pioche pour finir avec la carte avec la plus grande valeur.

Love letter est un jeu créé par Seiji Kanai, illustré par Andrew Hepworth et Jeff Himmelman , et édité par Filosofia Éditions . Il se joue de 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans.

 

Enregistrer

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :